top of page

Le film

Réalisé par Yann Arthus-Bertrand.

Écrit par Rémi Dupouy, Laurence Buchmann & Marc Giraud.

À travers le regard de 200 vidéastes passionnés.

L'outil pédagogique

Plus qu'un film, VIVANT est un outil de sensibilisation qui a le potentiel d'instruire, d'émerveiller et d'éveiller les consciences sur la biodiversité qui nous entoure. 

 

La connaissance et l'émotion étant à la base de toute action, le film et ses ressources pédagogiques sont à votre disposition pour aller plus loin, à tout âge, dans la découverte du vivant.

Organiser une projection

Organiser une
projection dans
 mon ONG
  mon école
   mon association 

VIVANT est gratuitement mis à la disposition des établissements scolaires, associations, ONG et toute initiative non commerciale pour organiser une projection, en toute autonomie. Seules les projections gratuites pour le public sont autorisées.

1

Définissez en interne votre programme pédagogique autour du film VIVANT et de la biodiversité en France.

Vous pouvez utiliser le dossier pédagogique dédié, ainsi que nos différentes autres ressources pour agir, disponibles en libre accès.

Pour animer votre projection, consultez notre liste d'intervenants afin de contacter un naturaliste ayant participé au film ou une association partenaire.

2

Déclarez votre projet de projection en remplissant le rapide formulaire dédié.

Vous recevrez ensuite un mail de confirmation avec les liens de visionnage du film. Vous bénéficierez d'un accès au film entier, mais aussi en deux parties.

Les projections en entreprise sont soumises à une procédure spécifique. Exposez-nous votre projet de projection à vivant@hopeprod.com.

Organiser une intervention autour du film

Pour animer la projection du film, vous avez la possibilité de contacter un naturaliste ayant participé au film ou une association spécialisée pour une intervention pédagogique. 

Les associations
partenaires

Elles pourront intervenir sur leur domaine d’expertise et les enjeux écologiques plus généralement. Plusieurs d’entre elles offrent d’autres ressources pédagogiques en lien avec la biodiversité, et seront ravies de vous en faire profiter.

Les vidéastes
volontaires

Ils pourront intervenir sur les régions et espèces du film sur lesquelles ils ont travaillé, sur leur passion de photographe et vidéaste naturaliste, sur les enjeux de préservation de la nature plus généralement pour certains.

À la découverte du Vivant

Parcourir les espaces
naturels à travers le film

Redécouvrez les images et espèces du film à travers les différents espaces naturels en cliquant sur les photos ci-dessous ! Vous y retrouverez également les noms des vidéastes ayant capturé chaque image.

Savoir observer

VIVANT est avant tout un film collaboratif.

Le travail de plus de 200 vidéastes naturalistes.

Des images d'une qualité exceptionnelle.

Renouer avec le Vivant

Découvrez leur travail dans

Un film réalisé par Jeremy Frey et Yann Arthus-Bertrand.

Écrit en collaboration avec Rémi Dupouy.

RENOUER AVEC LE VIVANT (YANN ARTHUS-BERTRAND) ©HOPE PRODUCTION - CALT PRODUCTION - 2023 -

Apprendre à observer

Le petit guide de l'observateur

En tant qu'amoureux de la nature, nous aimons observer et c'est une étape essentielle pour générer l'envie de préserver, de protéger le monde vivant qui nous entoure. Mais l'observation demande de bonnes pratiques et de la précaution afin de ne pas déranger les écosystèmes. Pour être le plus discret possible, il y a quelques règles simples à appliquer à tout âge et à transmettre aux plus jeunes.

 

1

 

Observer la vie sauvage n’implique pas nécessairement d’aller au bout du monde.

Nommer les plantes sur votre trajet quotidien, découvrir l’exotisme des parcs et jardins de votre région, identifier le chant des oiseaux à votre fenêtre, redécouvrir les espèces qui colonisent les cours d’eau et les bois de nos régions, l’émerveillement est à portée de main partout, tout le temps, pour tous les âges !

2

Prendre le temps. 

La patience sera le maître mot de vos sorties naturalistes. L’apparition des animaux dans l’axe des jumelles ne se commande pas ! Prenez le temps de bien préparer vos sorties, d’identifier les passages les plus prometteurs, de vous équiper chaudement au besoin et d’emporter de quoi préparer une attente confortable. Ou au contraire partez le nez au vent en profitant ce que la nature vous offrira spontanément sur votre chemin ! Certains animaux s’entrevoient seulement l’espace de quelques secondes au détour d’un chemin. Mais l’observation peut aussi être un jeu de patience : planter quelques graines dans un pot en classe, observer jour après jour la croissance d’une fougère, laisser un carré de pelouse revenir à l’état sauvage, etc.

3

Le silence est d’or.

Pour approcher les animaux les plus farouches, la discrétion est de mise. En vous déplaçant silencieusement vous augmenterez vos chances de les apercevoir. Vous ne perturberez pas non plus toutes les espèces dont vous ne soupçonnez même pas la présence mais qui vous ont pourtant entendu approcher de très loin. A proximité des animaux, parlez doucement et ne faites pas de mouvements brusques pour ne pas les alarmer.

4

Garder ses distances. 

Avec le silence et la patience, la gestion de la distance est l’autre clé pour observer la nature. Approchez les animaux en les contournant plutôt qu’en vous dirigeant frontalement vers eux pour ne pas les stresser ni provoquer de comportement défensif. Utilisezdes jumelles et stoppez toute approche au moindre signe d’inquiétude ou d’éloignement. La distance à respecter peut varier selon les espèces et les individus mais aussi des saisons (pendant la période de reproduction par exemple), renseignez-vous bien avant de partir.

5

Ne laisser aucune trace de son passage

Si vous restez des heures à l’affût, laissez l’endroit complètement propre et sans traces de votre passage pour ne rien perturber. Et si en chemin des déchets jonchent votre route, ayez la gentillesse de les emporter avec vous. Ne laissez rien à manger aux animaux non plus. Vous pourriez malgré vous leur créer des problèmes de santé, modifier leur comportement ou créer des habitudes néfastes envers les promeneurs.

6

Toucher avec les yeux !

Pour préserver les espèces, pour votre santé et votre sécurité, ne prélevez rien sans certitude absolue et ne touchez jamais aucun animal. Prendre de petits animaux comme des crustacés ou des insectes même si ce n’est que pour les observer dans un seau pourrait leur être fatal. Toucher un nid pour voir s’il abrite des œufs peut subtilement perturber l’agencement de la végétation autour, ce qui peut gêner le retour des parents ou donner accès aux prédateurs. N’approchez jamais un jeune animal : c’est bien connu il est rarement seul et la mère n’est pas loin. Pour la cueillette des végétaux ou des champignons, renseignez-vous au préalable sur les lieux autorisés et ne prenez jamais le risque de cueillir – encore moins de goûter –  ce que vous ne connaissez pas.

7

Observer avec ses 5 sens

Ne passez pas à côté du spectacle complet de la nature en vous basant uniquement sur votre vue. L’observation passe par les 5 sens :appréciez la vie sous toutes ses nuances de formes et de couleurs selon les saisons, touchez la texture d’une feuille ou d’un tronc, sentez l’odeur de l’humus en forêt ou de l’air marin sur le littoral, savourez – sur les conseils d’un expert – le goût des plantes sauvages aromatiques, écoutez le chant des oiseaux mais soyez également a l’affût du moindre craquement de branche ou… du silence.

8

Laisser libre cours à sa créativité.

Pour les artistes ou les plus manuels, essayez-vous au land art en créant œuvres et instruments de musique depuis des matériaux naturels, ou essayez-vous simplement au dessin ou la lecture en pleine nature.

9

Enfin (et avant tout), se renseigner 

Bien préparer son expédition, quelle que soit son envergure, est la garantie d’un bon moment en pleine nature. Les associations, les offices de tourisme et les différentes institutions vous donneront toutes les informations pratiques, légales ou scientifiques dont vous pourriez avoir besoin. Pensez à bien préparer votre trajet, à vous renseigner sur la réglementation, les périodes de reproduction, les zones de nidification et les frayères, etc.

Les guides locaux et les associations sauront aussi vous faire profiter de leur expérience pour une exploration inoubliable.

OBSERVER LA NATURE
LES RÈGLES D'OR

M'engager au quotidien

6 FAÇONS DE

1

Je limite ma consommation de viande.

2

Je protége les espèces en voie d'extinction en limitant la chasse.

3

Je laisse un coin en friche dans mon jardin en évitant de tondre.

4

Je mange bio pour diminuer les pesticides, si j'en ai les moyens.

5

Je plante des haies, des arbres et des fleurs pour aider la pollinisation.

6

Je rejoins une association de préservation de la biodiversité.

Mes ressources et associations

Des ressources pour agir

Avec mes convictions et ma volonté, en famille ou entre ami.e.s, chez moi ou dans la nature, dans mon école ou dans ma ville, je m’engage pour le monde vivant qui m’entoure !

  • Engaging my institution in the E3D approach.
    The 'E3D' labeling (School or Establishment in a Comprehensive Sustainable Development Approach) was developed by the Ministry of National Education to recognize and encourage schools and educational institutions committed to a comprehensive sustainable development approach. This initiative contributes to education for sustainable development by making the institution a place of global learning for sustainable development. The approach involves all stakeholders of the school or institution (administration, teachers, staff, students, parents) and partners, including local authorities.
  • Becoming an eco-delegate
    In middle and high school classes, class eco-delegates are elected by their classmates. As primary actors in ecological matters within the school environment, these eco-delegates play an essential role in raising awareness and mobilizing their peers to make schools more biodiversity-friendly and actively involved in climate change mitigation and adaptation efforts.
  • To make my establishment an eco-school.
    Eco-School provides a guide for educational teams to effectively implement sustainable development from preschool to high school. The association Teragir launched the Eco-School program in 2005. The program aims to help students better understand the world around them, enabling them to thrive and actively participate in it. It relies on the involvement of all stakeholders within a school (students, teachers, administration, technical staff, etc.) as well as the broader community (local authorities, associations, parents, etc.).
  • Informing myself, training, preparing my presentations.
    The ADEME offers young people a website where they can find all the explanations about sustainable development, climate change, daily life tips, downloadable photos, videos, as well as a space to express ideas and ask questions.
  • Working in class with the shared resources from FRENE
    The French Network for Nature and Environmental Education (FRENE), formerly known as the School and Nature Network, was established in 1983 in response to the need for teachers and nature educators to meet, exchange ideas, and improve their practices. FRENE promotes a popular, secular, and liberating education approach. This education contributes to our awareness of our place as human beings in nature and in the world. It serves as a resource for collective action through concrete initiatives. Respecting diverse approaches, affiliations, and practices, FRENE supports all stakeholders in environmental and nature education.
  • Understanding wildlife with the French Biodiversity Agency
    To understand the basics about biodiversity, the threats it faces, and the importance of its preservation, the French Biodiversity Agency and its partners offer educational kits, videos, and various resources for students of all ages and their teachers.
  • Mobilizing my city to celebrate nature with the IUCN.
    Launched in 2007 by the French Committee of IUCN and the magazine Terre Sauvage, the Fête de la Nature (Nature Festival) brings together professionals, nature enthusiasts, and the general public every May through thousands of events. Several regions, departments, municipalities, public and private organizations take advantage of this major celebration to host events showcasing the nature and biodiversity of their territories over five days, featuring more than 5,000 free events for the public.
  • Linking life, science, and the L214 law
    L214 Éducation is a campaign by the animal rights organization L214. Launched in 2017, it aims to be an educational and informative initiative that encourages young people to reflect on the condition of animals. The approach is based on scientific knowledge and animal protection laws. Using language adapted for a young audience, L214 Éducation stimulates reflection through a playful and interactive approach, overseen by a scientific advisory board.

Le répertoire
des associations

Pour aller plus loin, nous vous proposons d'entrer en contact avec quelques unes de nos associations partenaires pour bénéficier de leurs ressources spécifiques. Vous pouvez aussi dès maintenant entrer en contact avec elles pour vous engager et passer à l'action.

Jane Goodall Institute France

Roots & Shoots est le programme d’éducation à l’environnement pour et par les jeunes du Jane Goodall Institute France. Les membres Roots & Shoots se rassemblent par petits groupes autour d’un projet commun pour sensibiliser et agir localement en matière d’éducation et de protection environnementale, sur des sujets humanitaires et d’engagement civique qu’ils choisissent ou sont proposés par le Jane Goodall Institute France. Epaulés par l’ensemble de réseau Roots & Shoots et guidés par des adultes dans les salles de classe, écoles, MJC, les centres sociaux, etc., les projets Roots & Shoots et leurs réalisations peuvent s’intégrer dans le programme scolaire.

2021_JGI_LOGO_SIGNATURE_GREEN_420_edited
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • YouTube

Fondation GoodPlanet

La Fondation GoodPlanet a lancé CAP 2030, un programme national de sensibilisation et de mobilisation des 15-25 ans autour des grands enjeux de lutte contre les changements climatiques, de protection de la biodiversité et de justice sociale. En identifiant des pistes concrètes d’action, le programme permet aux jeunes de s’emparer des enjeux écologiques et solidaires actuels à l’aune des Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies, et d’y apporter des réponses à l’échelle locale.

Fondation pour la Nature et pour l'Homme

Planter pour aider la biodiversité mais aussi pour la santé et le bien-être de tous.  C’est ce que propose la campagne #JagisJePlante et sa formation gratuite de la Fondation pour la Nature et pour l'Homme pour apprendre à planter des haies champêtres, des murs végétalisés, des bosquets comestibles et des mini- forêts urbaines.

Fondation_GoodPlanet_Logo_Vert_FR_edited
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • YouTube
Logo-fnh_edited_edited.png
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Ligue pour la Protection des Oiseaux – LPO

Par son action éducative, la LPO entend contribuer à la compréhension des écosystèmes, à mettre en évidence leur fragilité et à faire connaître la biodiversité  pour agir sur les comportements et développer des attitudes responsables et respectueuses du vivant. Comptage d'oiseaux, observation de la faune, refuges, campagnes nationales et documentation pédagogique la LPO est une autant une institution qu'une mine d'or pour agir pour la biodiversité.

lpo-ligue-pour-la-protection-des-oiseaux
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • YouTube

Fond Mondial pour la Nature – WWF

Le WWF œuvre à la conservation d'une cinquantaine d'espèces menacées sur tous les continents. Elles sont d’une importance écologique, économique et culturelle et nécessitent des efforts de conservation concertés au niveau global comme local. Le réseau WWF agit dans 35 écorégions marines et terrestres, au patrimoine naturel parmi les plus riches, rares et souvent menacés de la planète. Le WWF y œuvre au développement d’activités humaines qui respecte la planète et sa biodiversité.

logo-WWF.jpeg
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • YouTube

France Nature Environnement

En tant que fédération, FNE accompagne ses associations membres et affiliées dans leurs actions et œuvre pour le développement et la reconnaissance de l’éducation à l’environnement. En primaire, au collège, au lycée, auprès des collectivités, des élus, des pouvoirs publics, … Les 9 000 associations locales ou nationales fédérées par France Nature Environnement s’impliquent depuis toujours, dans tous les territoires, pour l’émergence de cette prise de conscience environnementale et offrent de nombreux contenus pédagogiques, des formations, des interventions etc.

Logo_France_Nature_Environnement_2016_ed
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • YouTube

Fondation Tara Océan

Première fondation reconnue d’utilité publique consacrée à l’Océan en France, la Fondation Tara Ocean développe une science de l’Océan ouverte, innovante et inédite qui nous permettra demain de prédire, anticiper et mieux appréhender les risques climatiques et mieux protéger la biodiversité. Elle utilise cette expertise scientifique de haut niveau et ces aventures de mer pour sensibiliser et éduquer les jeunes générations et le grand public, mobiliser les décideurs politiques au plus haut niveau et permettre aux pays en développement d’utiliser ce nouveau savoir autour de l’Océan.

cropped-LOGO_TARA_couleur_HD_edited.png
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • YouTube

FERUS

FERUS est l'association nationale dédiée à la protection des grands prédateurs en France. Depuis 20 ans, il agit pour favoriser le retour de l'ours, du loup et du lynx dans tous les milieux naturels favorables. Il travaille également activement à la cohabitation grands prédateurs / activités humaines, notamment au travers de son programme phare PastoraLoup qui propose une aide complémentaire aux éleveurs situés en zones à loups. FERUS propose aussi d'autres programmes de terrain dans les Alpes, le Jura, les Vosges et les Pyrénées pour améliorer la connaissance et l'acceptation de l'ours, du loup et du lynx. Dans les Pyrénées, le programme Api'Ours permet la plantation d'arbres fruitiers pour favoriser la biodiversité. FERUS agit également en justice, participe aux réunions des pouvoirs publics, donne des conférences ou encore intervient dans les écoles.

logo-FERUS.png
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
bottom of page